Léa Nature rachète bo.ho green

Posté le
5/10/2019

Alter Equity clôture son parcours au capital de Bo.Ho Green sur un « sans faute ». En juin 2014, il avait placé 1 M€ dans ce fabricant de cosmétiques bio et éco-conçus – c’était alors son premier investissement. Aujourd’hui, il acte sa sortie sur la base d’un TRI de 22 % et d’un multiple de 2,2 fois la mise – des performances qui pourront respectivement être portées à 23 % et 2,3 fois en fonction de l’éventuel versement d’un earn-out.

En cinq ans, Bo.Ho Green peut se targuer d’avoir quintuplé son chiffre d’affaires. En 2019, il table sur une croissance de l’ordre de 20 %, ce qui représenterait 4,5 M€ de revenus. Et c’est fort de cette trajectoire qu’il a choisi de se rapprocher de Léa Nature, premier fabricant français indépendant de produits bio et naturels. C’était d’ailleurs le choix des dirigeants, Hanane Bourimi (présidente) et Vincent Riberi, de s’adosser à un industriel et à Léa Nature en particulier. Créé et présidé par Charles Kloboukoff , ce dernier totalise 403 M€ de revenus : les produits alimentaires et santé contribuent 74 % de ce niveau d’activité (avec les marques Jardin Bio, Vitamont, Floressance, Biopur,…), le solde venant du segment hygiène-cosmétique-maison (SO’BiO étic, Eau Thermale de Jonzac, Biovie, etc.).

Des synergies sont évidemment attendues, notamment sur le front de la distribution. Sous l’égide d’Alter Equity, Bo.Ho Green s’est appliqué à élargir ces canaux de commercialisation : il a réduit son exposition à la pharmacie – parapharmacies pour se déployer dans des enseignes de distribution comme Monoprix, Biocoop ou La Vie Claire. Il réalise déjà près d’un cinquième de son chiffre d’affaires à l’export. Au même titre qu’une grande majorité des marques de Léa Nature, Bo.Ho Green adhère au collectif « 1 % for Planet ». Depuis 2016, il soutient aussi la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et pour l’Homme

Emmanuelle Duten

Léa Nature rachète bo.ho green
Posté le
5/10/2019
dans
Participations

A lire également

Actualites

La « Joconde » au secours du patrimoine

Le fonds de dotation du Louvre s’associe avec Alter Equity pour financer la réhabilitation de sites patrimoniaux.

Interviews

Alter Equity investit dans des entreprises utiles aux hommes et à l'environnement

La fondatrice d’Alter Equity, Fanny Picard, a répondu aux questions de l’émission « L’Invitée des Echos ».Elle détaille la stratégie de son fonds d’investissement, et considère que les projets responsables et rentabilité sont compatibles.

Actualites

Fanny Picard s'engage pour la transition écologique aux côtés de 100 chefs d'entreprise

Dans une tribune au « Monde », un collectif de chefs d’entreprise plaide pour une politique de la France davantage volontariste contre le réchauffement climatique.

Interviews

Fanny Picard, financière militante

« Je voulais construire un modèle d’investissement soutenant l’intérêt général dans ses dimensions sociale et environnementale tout en permettant une rentabilité »

Interviews

Alter Equity joue la carte de la finance responsable

« Il faut réinventer les modèles économiques pour que le capitalisme ne détruise pas lui-même les conditions de sa prospérité »

Interviews

Alter Equity, un capitalisme éthique et rentable

« Le but du fonds est de démontrer qu’une économie vertueuse est financièrement intéressante »

Interviews

L'intérêt général au coeur de la finance

Fanny Picard a quitté la finance « pure et dure » pour monter un fonds d’investissement éthique, et réaliser son rêve d’agir pour l’intérêt général.

Participations

Magic Makers apprend aux enfants à devenir acteurs du numérique

« Chef de file, Alter Equity investit 2 millions, suivi par Educapital, Econocom et Kima Ventures »

Participations

InnovaFeed lève 15 millions d'euros pour produire ses protéines à base d'insectes

La biotech française boucle une levée de 15 millions d'euros. La matière première qu'elle produit se destine à nourrir les poissons élevés en aquaculture.