Comment les entreprises réagissent-elles face à l’urgence climatique?

Posté le
24/6/2020

Comment les entreprises réagissent-elles face à l’urgence climatique?

Quelles relations entretiennent-elles avec les fonds d’investissements qui les financent?

Dans ce deuxième épisode de Perspectives, nous partons à la rencontre des entreprises, qui sont au cœur du sujet… mais aussi des investisseurs.

Depuis quelques mois, des grands groupes et des PME à l’image de Danone ou du Groupe Rocher sont devenus des entreprises à «mission», une spécificité rendue possible par la Loi Pacte de mai 2019. Un moyen pour les dirigeants de redonner du sens à l’engagement de leur entreprise, notamment face à la pression du court-terme et de la rentabilité à tout prix.

En lançant de nouveaux services plus «verts», en recyclant davantage..., les entreprises répondent aux nouvelles attentes des consommateurs, et notamment des jeunes générations. Elles créent aussi des opportunités commerciales et de nouveaux marchés. Un cercle vertueux qui leur permet de continuer à innover, de créer des emplois... tout en poursuivant leur mue.

Mais il leur faut aussi rendre des comptes à leurs actionnaires et aux investisseurs, parfois plus soucieux de leurs performances financières que de leur «bascule verte». La marge de manœuvre des entreprises est alors tenue, même si les enjeux extrafinanciers (relations sociales, impact environnemental...) tendent à être mieux pris en compte dans les résultats trimestriels ou annuels.

Dans cet épisode, entrepreneurs et investisseurs évoquent ces dilemmes, les transformations à l’œuvre et les défis qui restent à relever. Parmi eux, Fanny Picard, fondatrice du fonds Alter Equity, Tatiana Jama, entrepreneuse, fondatrice de Sista, Cécile Cabanis, directrice financière de Danone, Bris Rocher, PDG du Groupe Rocher, Rodolphe Durand, professeur à HEC, ainsi qu’Henri Lachmann, ancien PDG de Schneider Electric.

Comment les entreprises réagissent-elles face à l’urgence climatique?
Posté le
24/6/2020
dans

A lire également

Interviews

Alter Equity investit dans des entreprises utiles aux hommes et à l'environnement

La fondatrice d’Alter Equity, Fanny Picard, a répondu aux questions de l’émission « L’Invitée des Echos ».Elle détaille la stratégie de son fonds d’investissement, et considère que les projets responsables et rentabilité sont compatibles.

Interviews

Fanny Picard, financière militante

« Je voulais construire un modèle d’investissement soutenant l’intérêt général dans ses dimensions sociale et environnementale tout en permettant une rentabilité »

Interviews

Alter Equity, un capitalisme éthique et rentable

« Le but du fonds est de démontrer qu’une économie vertueuse est financièrement intéressante »

Actualites

La « Joconde » au secours du patrimoine

Le fonds de dotation du Louvre s’associe avec Alter Equity pour financer la réhabilitation de sites patrimoniaux.

Interviews

L'intérêt général au coeur de la finance

Fanny Picard a quitté la finance « pure et dure » pour monter un fonds d’investissement éthique, et réaliser son rêve d’agir pour l’intérêt général.

Actualites

Fanny Picard s'engage pour la transition écologique aux côtés de 100 chefs d'entreprise

Dans une tribune au « Monde », un collectif de chefs d’entreprise plaide pour une politique de la France davantage volontariste contre le réchauffement climatique.

Interviews

Alter Equity joue la carte de la finance responsable

« Il faut réinventer les modèles économiques pour que le capitalisme ne détruise pas lui-même les conditions de sa prospérité »

Participations

Magic Makers apprend aux enfants à devenir acteurs du numérique

« Chef de file, Alter Equity investit 2 millions, suivi par Educapital, Econocom et Kima Ventures »

Participations

InnovaFeed lève 15 millions d'euros pour produire ses protéines à base d'insectes

La biotech française boucle une levée de 15 millions d'euros. La matière première qu'elle produit se destine à nourrir les poissons élevés en aquaculture.