Comment les entreprises réagissent-elles face à l’urgence climatique?

Posté le
24/6/2020

Comment les entreprises réagissent-elles face à l’urgence climatique?

Quelles relations entretiennent-elles avec les fonds d’investissements qui les financent?

Dans ce deuxième épisode de Perspectives, nous partons à la rencontre des entreprises, qui sont au cœur du sujet… mais aussi des investisseurs.

Depuis quelques mois, des grands groupes et des PME à l’image de Danone ou du Groupe Rocher sont devenus des entreprises à «mission», une spécificité rendue possible par la Loi Pacte de mai 2019. Un moyen pour les dirigeants de redonner du sens à l’engagement de leur entreprise, notamment face à la pression du court-terme et de la rentabilité à tout prix.

En lançant de nouveaux services plus «verts», en recyclant davantage..., les entreprises répondent aux nouvelles attentes des consommateurs, et notamment des jeunes générations. Elles créent aussi des opportunités commerciales et de nouveaux marchés. Un cercle vertueux qui leur permet de continuer à innover, de créer des emplois... tout en poursuivant leur mue.

Mais il leur faut aussi rendre des comptes à leurs actionnaires et aux investisseurs, parfois plus soucieux de leurs performances financières que de leur «bascule verte». La marge de manœuvre des entreprises est alors tenue, même si les enjeux extrafinanciers (relations sociales, impact environnemental...) tendent à être mieux pris en compte dans les résultats trimestriels ou annuels.

Dans cet épisode, entrepreneurs et investisseurs évoquent ces dilemmes, les transformations à l’œuvre et les défis qui restent à relever. Parmi eux, Fanny Picard, fondatrice du fonds Alter Equity, Tatiana Jama, entrepreneuse, fondatrice de Sista, Cécile Cabanis, directrice financière de Danone, Bris Rocher, PDG du Groupe Rocher, Rodolphe Durand, professeur à HEC, ainsi qu’Henri Lachmann, ancien PDG de Schneider Electric.

Comment les entreprises réagissent-elles face à l’urgence climatique?
Posté le
24/6/2020
dans

A lire également

Rendement et responsabilités sont-ils compatibles ? Le cas du fonds à impact Alter Equity

Utiliser l'investissement pour servir l'intérêt général d'un point de vue social ou environnemental, telle est la raison d'être du fonds d'investissement Alter Equity. Zoom sur l'Impact Investing.

Partageons nos valeurs: Comment convertir la sobriété en investissement rentable ?

Marion Chanéac, directrice d'investissement associée chez Alter Equity, donne des conseils pour convertir la sobriété énergétique en investissement rentable dans l'émission BFM Bourse présentée par Guillaume Sommerer.

Actualites

Ce qu'il se cache derrière les fonds à « impact »

Parmi eux, Alter Equity, un pionnier sur le sujet. « L'impact positif d'une entreprise requiert pour nous la combinaison d'une activité utile aux personnes ou à la nature, des pratiques de gestion profondément respectueuses de l'intérêt à long terme des personnes et de la nature, ainsi que la limitation des externalités négatives telles que les pollutions », indique Fanny Picard, sa dirigeante.

Interviews

Les investissements à impact gagnent du terrain

Les fonds à impact ne représentent encore que 1% de la finance mondiale, mais ils sont porteurs d’avenir. Ce sont les investissements les plus exigeants, car les plus à même de faire bouger.

Interviews

«La finance peut être responsable et rentable»

Première société de gestion française proposant un modèle d’investissement dans les entreprises dont l’activité présente un impact positif sur l’environnement ou les personnes, le fonds d’investissement Alter Equity fait le pari d’une finance responsable.

Interviews

Nous avons tous l'obligation de changer nos comportements

À contre-courant des discours défaitistes qui prétendent que les profits des entreprises sont incompatibles avec l’écologie et le bien-être des salariés, Fanny Picard est convaincue que croissance peut rimer avec responsabilité.

Actualites

Zenride obtient 8 M€ de RATP Capital Innovation et d’Alter Equity

Démocratiser les trajets à vélo entre le domicile et le travail, tel est le souhait de Zenride. Pour servir cette ambition, la start-up fondée en 2018 par Antoine Repussard et Thomas Beaurain vient de réunir 8 M€ auprès de RATP Capital Innovation, d’Alter Equity et de business angels.

Neobrain lève 20 millions d’euros pour mieux identifier les talents de demain

La start-up fondée par Paul Courtaud a plus de 80 grands comptes. L’avenir de l’emploi et des recrutements… Neobrain, start-up fondée en 2018 et spécialisée dans la gestion des compétences RH basée sur l’intelligence artificielle et le big data, vient de lever 20 millions d’euros auprès de plusieurs fonds (Alter Equity, Crédit mutuel innovation, XAnge et son investisseur historique, Breega).

Interviews

Fanny Picard, la reine de la finance responsable

PORTRAIT - La présidente du fonds Alter Equity, qui se bat depuis quinze ans pour un capitalisme plus responsable, est devenue la référence de la finance à impact.