La « Joconde » au secours du patrimoine

Posté le
26/10/2019

Stéphane Bern, « M. Patrimoine », n’est pas le seul à innover pour financer la restauration de chefs-d’œuvre en péril. La Joconde, la Vénus de Milo et autres odalisques vont apporter également leur contribution. Le fonds de dotation du Louvre doit en effet annoncer lundi 24 septembre un accord destiné à favoriser la réhabilitation de chapelles rurales en décrépitude ou de jolis sentiers trop battus.

Alimenté par les dons des mécènes et les recettes du partenariat avec le Louvre d’Abu Dhabi, ce fonds privé, équivalent d’une fondation, gère au total un capital de 250 millions d’euros, dont les revenus sont utilisés pour financer des missions du musée.

On est bien loin du loto du patrimoine. Ce soutien prend la forme d’un partenariat avec Alter Equity, l’un des pionniers des fonds d’impact français, cette nouvelle finance qui assure concilier rentabilité et intérêt général. « Depuis 2015, nous avons identifié l’éducation, le patrimoine, les métiers d’art et le tourisme culturel comme autant de domaines où nous souhaitions engager une action positive dans le cadre de notre stratégie d’investissement responsable », relate Philippe Gaboriau, directeur général du Fonds de dotation du Louvre.

Investissement et philanthropie

L’investisseur pas comme les autres avait déjà apporté son écot à Mirabaud Patrimoine Vivant, créé en juillet 2017 par une banque genevoise et géré par l’ancien ministre Renaud Dutreil pour prendre des participations dans des PME de l’horlogerie ou de la joaillerie. « Les métiers d’art peuvent être rentables. C’est plus rarement le cas concernant les bâtiments historiques ou les sites naturels », poursuit M. Gaboriau.

D’où le montage retenu, qui mêle investissement et philanthropie. Le « trésor de guerre » du Louvre va allouer 3 millions d’euros au nouveau fonds qu’Alter Equity est en train de lever. Le rendement net de cette enveloppe dédiée – appelée part de partage – sera limité à 5 %.

Lire la suite :

La « Joconde » au secours du patrimoine
Posté le
26/10/2019
dans
Actualites

A lire également

Rendement et responsabilités sont-ils compatibles ? Le cas du fonds à impact Alter Equity

Utiliser l'investissement pour servir l'intérêt général d'un point de vue social ou environnemental, telle est la raison d'être du fonds d'investissement Alter Equity. Zoom sur l'Impact Investing.

Partageons nos valeurs: Comment convertir la sobriété en investissement rentable ?

Marion Chanéac, directrice d'investissement associée chez Alter Equity, donne des conseils pour convertir la sobriété énergétique en investissement rentable dans l'émission BFM Bourse présentée par Guillaume Sommerer.

Actualites

Ce qu'il se cache derrière les fonds à « impact »

Parmi eux, Alter Equity, un pionnier sur le sujet. « L'impact positif d'une entreprise requiert pour nous la combinaison d'une activité utile aux personnes ou à la nature, des pratiques de gestion profondément respectueuses de l'intérêt à long terme des personnes et de la nature, ainsi que la limitation des externalités négatives telles que les pollutions », indique Fanny Picard, sa dirigeante.

Interviews

Les investissements à impact gagnent du terrain

Les fonds à impact ne représentent encore que 1% de la finance mondiale, mais ils sont porteurs d’avenir. Ce sont les investissements les plus exigeants, car les plus à même de faire bouger.

Interviews

«La finance peut être responsable et rentable»

Première société de gestion française proposant un modèle d’investissement dans les entreprises dont l’activité présente un impact positif sur l’environnement ou les personnes, le fonds d’investissement Alter Equity fait le pari d’une finance responsable.

Interviews

Nous avons tous l'obligation de changer nos comportements

À contre-courant des discours défaitistes qui prétendent que les profits des entreprises sont incompatibles avec l’écologie et le bien-être des salariés, Fanny Picard est convaincue que croissance peut rimer avec responsabilité.

Actualites

Zenride obtient 8 M€ de RATP Capital Innovation et d’Alter Equity

Démocratiser les trajets à vélo entre le domicile et le travail, tel est le souhait de Zenride. Pour servir cette ambition, la start-up fondée en 2018 par Antoine Repussard et Thomas Beaurain vient de réunir 8 M€ auprès de RATP Capital Innovation, d’Alter Equity et de business angels.

Neobrain lève 20 millions d’euros pour mieux identifier les talents de demain

La start-up fondée par Paul Courtaud a plus de 80 grands comptes. L’avenir de l’emploi et des recrutements… Neobrain, start-up fondée en 2018 et spécialisée dans la gestion des compétences RH basée sur l’intelligence artificielle et le big data, vient de lever 20 millions d’euros auprès de plusieurs fonds (Alter Equity, Crédit mutuel innovation, XAnge et son investisseur historique, Breega).

Interviews

Fanny Picard, la reine de la finance responsable

PORTRAIT - La présidente du fonds Alter Equity, qui se bat depuis quinze ans pour un capitalisme plus responsable, est devenue la référence de la finance à impact.