Intérim : Gojob lève 11 millions pour ses outils d'IA

Posté le
28/1/2020

Nouveau coup d'accélérateur pour la société de travail temporaire en ligne Gojob. Après deux tours de financement totalisant 18 millions d'euros, l'entreprise aixoise réalise une nouvelle levée de 11 millions suivie par l'un des actionnaires historiques, Kois, et trois nouveaux entrants : le fonds à impact social Alter Equity, la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts) et Région Sud Investissement. L'opération laisse la minorité de blocage à son fondateur, le serial entrepreneur Pascal Lorne, et 15 % à son management sur une base de valorisation de 35 millions d'euros.

L'intérêt des investisseurs tient au succès du modèle. Lancé en 2015, Gojob s'est imposé comme la première place de marché du travail en France grâce à une approche 100 % digitale qui permet de répondre plus rapidement à la demande des employeurs, à un coût deux fois inférieur à la norme. Au coeur du système figurent des algorithmes de matching fondés sur des éléments de savoir-être tels que la motivation et la mobilité calculées en croisant entretien, réseaux sociaux et notation des missions précédentes (ponctualité, capacité de travail en équipe…).

L'appli Mon Cash

Ces outils permettent de proposer aux entreprises clientes le profil le mieux adapté à leur recherche dans un vivier de 1,5 million de candidats, notamment grâce à son partenariat avec Pôle emploi. « Nous pouvons fournir un candidat en moins de quatre heures », promet Pascal Lorne. Cette réactivité lui a permis de placer l'an passé 10.000 intérimaires dans 2.000 PME et grands groupes.

Ce tour de table va lui permettre de consolider son avance technologique en investissant dans le développement de nouveaux outils et services, comme l'application Mon Cash, qui permet aux travailleurs intérimaires d'être payés dès le premier jour en un clic. « Nos innovations s'attaquent à tous les freins au retour à l'emploi », explique Pascal Lorne, qui mobilise une équipe de 20 développeurs et data scientists. La société va aussi renforcer sa force commerciale et investir en marketing pour maintenir son rythme de croissance de +15 % par mois. Après avoir réalisé un chiffre d'affaires de 22 millions d'euros en 2019, elle vise 50 millions cette année et 100 millions en 2021.

Intérim : Gojob lève 11 millions pour ses outils d'IA
Posté le
28/1/2020
dans
Participations

A lire également

Partageons nos valeurs: Parité, où en est-on dans l'écosystème des start-up ?

Ce mercredi 8 mars, Marion Chanéac a abordé la parité homme-femme dans l'écosystème des start-up, dans l'émission BFM Bourse présentée par Guillaume Sommerer.

Radio Classique : l'émission "Comment j'ai réussi ?"

Fanny Picard revient sur son parcours et dévoile la toute nouvelle et unique méthodologie de mesure d’impact environnemental.

Alter Equity et Carbone 4 lancent une méthode unique de mesure d’impact environnemental

Le dispositif ajoute à l’empreinte carbone les impacts d'une entreprise sur la biodiversité et les ressources naturelles.

BFM Bourse : investir socialement responsable avec le private equity

Fanny Picard est l'invité de Guillaume Sommerer pour évoquer les startups que nous soutenons et qui apportent de véritables solutions pour permettre la transition énergétique.

Interviews

Alain Grandjean « Cessons de désespérer nos concitoyens sur la bataille contre le réchauffement climatique »

Dans cet article, Alain Grandjean détaille les nombreuses conditions réunies pour gagner la bataille contre le changement climatique.

Actualites

L'Agefi remet ses prix Entreprises et Finance durables 2022

L’Agefi a remis le 29 novembre à Paris ses premiers prix Entreprises et Finance Durables, au cours d’une soirée inaugurée par l’interview de l’ingénieur et consultant Jean-Marc Jancovici, associé fondateur de Carbone 4 et président de The Shift Project. Fanny Picard, fondatrice d’Alter Equity et pionnière de l’investissement à impact en France, y a été distinguée comme personnalité du Private Equity.

BFM Bourse : Des idées pour investir dans la transition écologique

Ce jeudi 17 novembre, Fanny Picard, fondatrice d'Alter Equity, s'est penchée sur le résultat final qu'il faut attendre de la COP 27, les idées pour investir dans la transition écologique, dans Thèmes d'investissement dans l'émission BFM Bourse présentée par Guillaume Sommerer.

Actualites

Des fonds s'engagent pour rendre la French Tech plus diverse

À l'occasion d'un rendez-vous de l'écosystème tech au ministère de l'Economie, des fonds de la place de Paris, dont Alter Equity, avec le soutien de Diversidays et Mozaïk RH se sont engagés notamment à intégrer une clause « diversité et inclusion » dans leur pacte d'investissement.

Rendement et responsabilités sont-ils compatibles ? Le cas du fonds à impact Alter Equity

Utiliser l'investissement pour servir l'intérêt général d'un point de vue social ou environnemental, telle est la raison d'être du fonds d'investissement Alter Equity. Zoom sur l'Impact Investing.