Eco GTB veut rendre la grande distribution moins énergivore

Posté le
25/1/2016

Focalisé sur l'efficacité énergétique des bâtiments, Eco GTB fait son premier appel au capital-risque. Son président-fondateur, Alric Marc, qui a lancé la start-up parisienne en août 2013, a été entendu par deux fonds : Aster Capital et Alter Equity, qui misent respectivement 1,3 et 1 million d'euros. Grâce à cet apport de 2,3 millions annoncé ce lundi, la société va pouvoir déployer ses solutions logicielles en Europe, d'abord en Italie et en Espagne, face à des concurrents comme Schneider ou Delta Dore.

Passionné par les problématiques liées à l'énergie durable et à l'impact des gaz à effet de serre, Alric Marc a créé une première société, Ecosysteo, dans le secteur photovoltaïque en 2008, à sa sortie de l'Ensam ParisTech.

« Dès 2012, j'ai identifié une nouvelle opportunité de marché dans l'amélioration de la gestion énergétique des clients professionnels ", se rappelle-t-il. L'année suivante, il décide donc de lancer, en parallèle, Eco GTB, sa seconde start-up dédiée à la gestion technique des bâtiments pour les rendre moins énergivores. « Afin de me consacrer à 100 % à cette nouvelle aventure entrepreneuriale, j'ai revendu Ecosysteo à KBE Energy en juin 2015 ", précise-t-il.

20 % d'économie

« Au démarrage, j'ai financé Eco GTB sur mes fonds propres, puis avec l'aide d'un "business angel", qui me fait confiance depuis le début ", raconte-t-il. Pour l'heure, la start-up cible la grande distribution avec des clients tels Gifi, Decathlon ou Casino. « Nous leur permettons en moyenne de réaliser 20 % d'économies sur l'ensemble des parcs immobiliers . Avec nos solutions qui sont utiles à partir de 200 mètres carrés, nous gérons l'éclairage, le chauffage, la climatisation et la ventilation de façon optimale en fonction des besoins spécifiques tout au long de la journée, en prenant en compte les températures extérieures ", explique le président d'Eco GTB, dont l'effectif devrait passer de 30 à 40 personnes à la fin 2016.

Eco GTB veut rendre la grande distribution moins énergivore
Posté le
25/1/2016
dans

A lire également

Rendement et responsabilités sont-ils compatibles ? Le cas du fonds à impact Alter Equity

Utiliser l'investissement pour servir l'intérêt général d'un point de vue social ou environnemental, telle est la raison d'être du fonds d'investissement Alter Equity. Zoom sur l'Impact Investing.

Partageons nos valeurs: Comment convertir la sobriété en investissement rentable ?

Marion Chanéac, directrice d'investissement associée chez Alter Equity, donne des conseils pour convertir la sobriété énergétique en investissement rentable dans l'émission BFM Bourse présentée par Guillaume Sommerer.

Actualites

Ce qu'il se cache derrière les fonds à « impact »

Parmi eux, Alter Equity, un pionnier sur le sujet. « L'impact positif d'une entreprise requiert pour nous la combinaison d'une activité utile aux personnes ou à la nature, des pratiques de gestion profondément respectueuses de l'intérêt à long terme des personnes et de la nature, ainsi que la limitation des externalités négatives telles que les pollutions », indique Fanny Picard, sa dirigeante.

Interviews

Les investissements à impact gagnent du terrain

Les fonds à impact ne représentent encore que 1% de la finance mondiale, mais ils sont porteurs d’avenir. Ce sont les investissements les plus exigeants, car les plus à même de faire bouger.

Interviews

«La finance peut être responsable et rentable»

Première société de gestion française proposant un modèle d’investissement dans les entreprises dont l’activité présente un impact positif sur l’environnement ou les personnes, le fonds d’investissement Alter Equity fait le pari d’une finance responsable.

Interviews

Nous avons tous l'obligation de changer nos comportements

À contre-courant des discours défaitistes qui prétendent que les profits des entreprises sont incompatibles avec l’écologie et le bien-être des salariés, Fanny Picard est convaincue que croissance peut rimer avec responsabilité.

Actualites

Zenride obtient 8 M€ de RATP Capital Innovation et d’Alter Equity

Démocratiser les trajets à vélo entre le domicile et le travail, tel est le souhait de Zenride. Pour servir cette ambition, la start-up fondée en 2018 par Antoine Repussard et Thomas Beaurain vient de réunir 8 M€ auprès de RATP Capital Innovation, d’Alter Equity et de business angels.

Neobrain lève 20 millions d’euros pour mieux identifier les talents de demain

La start-up fondée par Paul Courtaud a plus de 80 grands comptes. L’avenir de l’emploi et des recrutements… Neobrain, start-up fondée en 2018 et spécialisée dans la gestion des compétences RH basée sur l’intelligence artificielle et le big data, vient de lever 20 millions d’euros auprès de plusieurs fonds (Alter Equity, Crédit mutuel innovation, XAnge et son investisseur historique, Breega).

Interviews

Fanny Picard, la reine de la finance responsable

PORTRAIT - La présidente du fonds Alter Equity, qui se bat depuis quinze ans pour un capitalisme plus responsable, est devenue la référence de la finance à impact.