Alter Equity II signe un premier closing à 55 m€

Posté le
17/12/2018

En trois ans, le marché a changé. Les LPs ne doutent plus qu’il est possible de concilier rentabilité et responsabilité. Ils ont une conscience aigüe de l’urgence des enjeux liés sociaux et environnementaux. C’est donc naturellement qu’ils participent de l’émergence d’une classe d’actifs à part entière : celle de l’impact investing. Et la levée de fonds d’Alter Equity II vient en apporter la preuve. Alter Equity vient ainsi de réunir 55 M€ dans le cadre du premier closing de ce fonds de deuxième génération. Ce montant (supérieur à l’objectif de 35 M€ que s’était assigné le gérant pour cette première étape) est déjà supérieur à l’ensemble des engagements réunis par le fonds inaugural (41,5 M€). Au global, c’est 70 M€ de souscriptions qu’Alter Equity entend réunir en poursuivant la commercialisation sur les 12 à 18 mois prochains.

Fonds de dotation du Louvre

A ce jour, le véhicule a déjà été abondé par dix institutionnels, qui contribuent 80 % de l’enveloppe (le solde venant d’une trentaine d’entrepreneurs). La plupart des LPs du premier véhicule ont réinvesti, Bpifrance restant le souscripteur principal. On notera également la présence de trois nouveaux entrants, dont le fonds de dotation du Musée du Louvre. Celui-ci aura un rôle-pivot dans l’édifice. "Ce fonds de dotation a investi sous la forme d’une part de partage. Les souscripteurs de cette part s’engagent à ce titre à reverser l’excès de rendement (au-delà de 5 % net) à des projets destinés à la préservation du patrimoine bâti (châteaux, lieux remarquables, etc.) et environnemental (littoral, biodiversité, etc.) en France. L’équipe de gestion consacrera un tiers de son carried interest lié à ces parts au financement de ces projets », explique Fanny Picard, la présidente-fondatrice d’Alter Equity.

 

Tickets entre 1 et 10 M€

Avec son deuxième fonds, Alter Equity sera en mesure de placer des tickets compris entre 1 et 10 M€ dans des entreprises répondant à la thématique de responsabilité sociale et environnementale et affichant au moins 0,8 M€ de revenus. Si elle embarque ses participations dans un business plan extra-financier, elle s’engage aussi auprès de ses LPs à dégager un TRI net d’au moins 10 %. L’an passé, les lignes en portefeuille ont vu leur chiffre d’affaires croître en moyenne de 27 %. Dans le même temps, elles ont permis d’éviter l’émission de plus de 330 000 tonnes de CO2.

Emmanuelle Duten

Alter Equity II signe un premier closing à 55 m€
Posté le
17/12/2018
dans

A lire également

Actualites

La « Joconde » au secours du patrimoine

Le fonds de dotation du Louvre s’associe avec Alter Equity pour financer la réhabilitation de sites patrimoniaux.

Participations

Magic Makers apprend aux enfants à devenir acteurs du numérique

« Chef de file, Alter Equity investit 2 millions, suivi par Educapital, Econocom et Kima Ventures »

Interviews

Alter Equity investit dans des entreprises utiles ...

La fondatrice d’Alter Equity, Fanny Picard, a répondu aux questions de l’émission « L’Invitée des Echos ».Elle détaille la stratégie de son fonds d’investissement, et considère que les projets responsables et rentabilité sont compatibles.

Participations

InnovaFeed lève 15 millions d'euros pour produire ses protéines à base d'insectes

La biotech française boucle une levée de 15 millions d'euros. La matière première qu'elle produit se destine à nourrir les poissons élevés en aquaculture.

Actualites

Fanny Picard s'engage pour la transition écologique aux côtés de 100 chefs d'entreprise

Dans une tribune au « Monde », un collectif de chefs d’entreprise plaide pour une politique de la France davantage volontariste contre le réchauffement climatique.

Interviews

Fanny Picard, financière militante

« Je voulais construire un modèle d’investissement soutenant l’intérêt général dans ses dimensions sociale et environnementale tout en permettant une rentabilité »

Interviews

Alter Equity joue la carte de la finance responsable

« Il faut réinventer les modèles économiques pour que le capitalisme ne détruise pas lui-même les conditions de sa prospérité »

Interviews

Alter Equity, un capitalisme éthique et rentable

« Le but du fonds est de démontrer qu’une économie vertueuse est financièrement intéressante »

Interviews

L'intérêt général au coeur de la finance

Fanny Picard a quitté la finance « pure et dure » pour monter un fonds d’investissement éthique, et réaliser son rêve d’agir pour l’intérêt général.